Monday, May 9, 2022

Éclipse solaire

Lorsque ton corps glisse sur le mien,

Je ne vois plus le Soleil

Il n’existe que toi.

Ta peau, ta chaleur.

 

Ton sexe en expansion

Au plus profond de moi.

Ton cœur contre le mien,

Et entre mes mains.

 

Tu éclipses le soleil,

Ta stature colossale,

Surplombant ma nudité,

Tes yeux versant ta lumière,

 

Dans mes yeux ouverts.

Ta verge déversant,

Ta sève entre mes cuisses béantes,

Mon corps pantelant,

 

Qui en redemande encore.

 

© Caroline Castonguay 2022


1 comment:

Anonymous said...

La sensualité de ce poème donne des frissons. Z

Éclipse solaire

Lorsque ton corps glisse sur le mien, Je ne vois plus le Soleil Il n’existe que toi. Ta peau, ta chaleur.   Ton sexe en expansion Au plus pr...